Une réflexion sur “ Véritable jurassique drame obscur ”

  1. J’avoue, il me manquera toujours cette patte qui fait le pixel art obscur et que Monsieur Paul Le Boulanger parvient si bien à retranscrire dans cette magistrale correction.

    Mais voyez-vous, on dit que le diable est dans les détails, et quand il me tente, je succombe…

Laisser un commentaire